La STERILISATION.

Infos Pratiques Oct 29, 2012

La Stérilisation :

Elle est pratiquée sur la femelle entre 6 et 8 mois, sous anesthésie générale et consiste en l’ablation des ovaires ou ovaires et utérus afin de ne plus pouvoir se reproduire, .La minette reste sous surveillance quelques jours, les points sont retirés une dizaine de jours plus tard.

La Castration  :

Elle se pratique sur le mâle entre 6 et 8 mois avec anesthésie locale et consiste en l’ablation des testicules. Le matou retourne à ses occupations habituelles dès le lendemain.

La Nécessité de la stérilisation:

 A quoi bon ? …objectent certains ? LAISSEZ DONC FAIRE LA NATURE !

 Voyons donc de quoi est capable la Nature :

Dés l’âge de 6 mois (pour les plus prolifiques) une chatte peut se reproduire et aura en moyenne 3 portées de 3 à 6 chatons par an.

Faisons un petit calcul édifiant :

– Un couple de chats aura donc en moyenne (sur une base de 4) 12 chatons par an, dont la moitié de femelles

– La 2eme année la mère et les 6 filles auront 84 chatons dont 42 femelles

– La 3eme année la mère, les 6 filles, et les 42 petites-filles, auront 588 chatons dont 294 femelles

– La 4eme année, la mère, les 6 filles, les 42 petites-filles et les 294 arrière-petites-filles auront 4116 chatons.

2 chats une année, 4116 la quatrième année !!!!!

Sachant qu’une chatte peut avoir environ 150 chatons dans toute sa vie……….

FAITES LE COMPTE !

DOIT-ON VRAIMENT LAISSER FAIRE LA NATURE ?

Cela est trop généraliste ? alors soyons plus concrets :

 Une chatonne errante dans la rue ou le maquis, a ses premières chaleurs entre 6 et 8mois, avant même qu’elle ne comprenne ce qui lui arrive, elle se retrouve enceinte jusqu’aux yeux et après 62 à 67 jours mettra bas de 3 à 6 chatons dans un taillis.

A partir de là (si tout s’est bien passé lors de la mise bas pour elle ou pour les bébés) elle devra les nourrir, les réchauffer, les protéger, les éduquer

les nourrir : nourrir jusqu’à six bouches alors que l’on eu du mal à se nourrir soi-même jusque là est loin d’être simple, surtout que le lait qu’elle doit fournir dans les premiers mois n’est produit que si la mère est elle même alimentée correctement

les réchauffer : la période de reproduction des chats intervient dès la fin de l’hiver, le printemps et l’automne, saisons qui ne sont pas toujours clémentes pour les animaux errants et encore moins pour des petits, les garder au chaud est une gageure.

les protéger : la mère devra protéger ses petits des prédateurs (chiens, rats, renards, corneilles), des humains bêtes et méchants, des roues de voitures, des matous adultes qui n’hésitent pas à tuer les petits

les éduquer : la seule éducation qu’elle aura le temps de leur donner est de survivre, ils deviendront donc des sauvageons qui se méfient de tout et donc seront difficilement adoptables dés qu’ils auront passé la puberté.

Les travaux d’Hercule en comparaison sont une promenade de santé !

Le sort d’un chaton errant mâle est différent mais pas tellement plus enviable ; s’il a échappé aux dangers de la petite enfance, il va connaître dés que sa puberté commence, les combats avec les autres mâles et surtout les matous dominants qui se feront un devoir d’éliminer un potentiel concurrent pour le territoire ou la nourriture.

Les oreilles en dentelle seront son lot désormais sans compter les risques de contamination par le FIV (sida du chat) ou FELV (leucose) qui se transmettent principalement par griffures ou morsures lors des bagarres.

L’adoption sera rare car il est trop sauvage et s’il est ramassé par la fourrière son sort est scellé pour les mêmes raisons.

Bref ! une vie de misère !

La stérilisation évite cette prolifération et la misère qui l’accompagne mais apporte aussi une véritable qualité de vie aux minous autant qu’aux maîtres :

Avantages réels et inconvénients supposés de la stérilisation:

« AVANTAGES » :

Pour les CHATS

– Arrêt des chaleurs

– Diminution des fugues

– Diminution des risques d’accident

– Diminution des blessures dues aux bagarres et donc de la transmission du fiv ou du felv

– Diminution des abandons grâce aux bonnes relations chat – maître

Pour les MAITRES:

– Arrêt des miaulements soutenus et surtout nocturnes

– Diminution des pertes de chats

– Diminution du marquage urinaire des mâles

– Diminution des frais vétérinaires (cause accidents, maladies)

– Arrêt des portées non désirées et des chatons à placer

– Arrêt des euthanasies

« INCONVÉNIENTS » :

– Un premier frein à la stérilisation peut être l’anesthésie générale, qui entraine un risque comme pour toute opération chirurgicale.

– Le second grief qu’on lui oppose est qu’elle fait grossir les chats ; il est vrai qu’en plus de l’arrêt de l’activité sexuelle, il y a une baisse de l’activité physique puisque les chats n’ont plus besoin de chercher un partenaire, ni de s’affirmer, l’énergie emmagasinée par la nourriture n’est donc plus éliminée comme auparavant.

Mais cela est un faux problème car il suffit d’adapter la nourriture en lui offrant une alimentation plus pauvre en protéines mais toujours riche en nutriments ;

De plus, lui permettre d’avoir une activité au travers de jouets ou d’un arbre à chats, ou même par l’arrivée d’un nouveau compagnon l’empêchera de manger par ennui et évitera l’obésité chez le chat stérilisé.

– Enfin, on oppose fréquemment que la stérilisation coûte cher. Bien-sûr les frais vétérinaires peuvent représenter une certaine somme. Mais là encore c’est un faux problème, car il est tout à fait possible de payer en plusieurs fois chez la majeure partie des vétérinaires. De plus la plupart d’entre eux consentent à faire des remises pour familles nombreuses (si l’on a plusieurs animaux).

AIMER les animaux c’est les PROTEGER, pour le faire il faut les STERILISER